Missions

L'amélioration des forêts privées, qui représentent 70 % de la surface forestière française, est un enjeu essentiel pour la politique forestière. C’est pourquoi sa mise en œuvre a été confiée à des organismes animés et administrés par les propriétaires forestiers eux-mêmes, au travers des Centres Régionaux de la Propriété Forestière. 


Le CRPF est une délégation régionale du Centre National de la Propriété Forestière, établissement public sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture depuis 2012. Les CRPF sont un outil de développement et d’orientation de la gestion des forêts appartenant à des sylviculteurs privés. Présents dans toute la France, ils ont une compétence régionale depuis la loi du 6 août 1963. Ces structures décentralisées sont adaptées à la diversité des forêts françaises. 

Les CRPF ont une mission générale de développement et d’orientation de la gestion et de la production des forêts privées. Elle concerne tous les propriétaires, quelle que soit la surface de leur forêt, et tourne principalement autour de 6 objectifs :

  • être leur porte-parole,
  • leur apporter des conseils techniques,
  • les inciter au regroupement,
  • être un moteur d’idées et de nouvelles techniques sylvicoles,
  • agréer leur document de gestion durable,
  • participer à la veille sanitaire de la santé des forêts.

Porte-parole

Le Conseil de Centre représente les propriétaires forestiers auprès d'interlocuteurs variés (collectivités, État, partenaires de la filière bois,...). Avec les Syndicats de propriétaires, il fait valoir leurs droits. 

Gibier et plan de tir :
Le CRPF, en partenariat avec les syndicats, est le porte-parole des propriétaires dans les Commissions de Chasse, avec un objectif clair, diminuer les dégâts de gibier.

Politique forestière :
Le CRPF, en liaison avec les syndicats de propriétaires forestiers, est l'interlocuteur de l'État pour définir des orientations régionales forestières qui façonneront les forêts de demain.


Conseils

Photo illustration conseils forestiers (jpg - 28 Ko)

Le CRPF accompagne les sylviculteurs grâce aux informations et conseils techniques qu'il leur propose à l'occasion de visites-conseils, de rencontres, de publications.

Visites-Conseils :
Une question sur la sylviculture, un reboisement, les aides de l'État, ou tout autre sujet forestier ? 
Au CRPF, le technicien de votre secteur saura répondre, ou vous orienter.

Rencontres :
"Rencontrons-nous", ce sont, pour les propriétaires de forêts, des journées alsaciennes et lorraines illustrant les grands thèmes forestiers. Elles sont rassemblées en un programme unique et concerté.

Journal :
FLOREAL a été le journal de la Forêt Privée de Lorraine-Alsace de 1992 à 2016. La fusion des régions Lorraine-Alsace et Champagne-Ardenne a vu naître une nouvelle revue "FORÊTS PRIVÉES DU GRAND EST" qui remplace, ou plutôt prolonge, FLOREAL et SYLVINFO (ancienne revue du CRPF Champagne-Ardenne). Edité à 18 000 exemplaires, 4 fois par an, cette revue est adressée à tous les propriétaires de plus de 4 ha ainsi qu'aux adhérents d'organisations professionnelles.

Guide pour le choix des essences, Guide de sylviculture :
Par petite région naturelle, des brochures pratiques élaborées par le CRPF pour aider le propriétaire à choisir l'essence ou la sylviculture adaptée à son terrain, ou la sylviculture convenant à ses peuplements.
A l'écoute des besoins des gestionnaires et des forêts, il cherche à bâtir des sylvicultures adaptées aux multiples propriétés et propriétaires.


Regroupement

Illustration regroupement (png - 35 Ko)

Desservir un massif forestier, vendre du bois, reboiser,...autant d'actions qui gagnent en efficacité si elles sont menées à plusieurs. Favoriser et organiser le regroupement des propriétaires, une double mission pour le CRPF.

La desserte :
Pour travailler en forêt, il faut des accès 
qui desservent toutes les propriétés d'un massif. 
Le CRPF étudie le tracé, rencontre chaque propriétaire, lève les obstacles, et permet le démarrage du chantier.

La vente de bois :
Vendre le bois, étape ultime et difficile... Le CRPF incite les propriétaires à se regrouper lors des ventes d'experts, groupements ou coopératives, en cherchant le mode de vente le plus approprié, sur pied, bord de route, ou au travers de contrats d'approvisionnement.

L'amélioration foncière :
Le morcellement est considérable en forêt : 160.000 propriétaires possèdent moins de 1 ha en Lorraine. Des opérations concrètes, bourses de vente, d'échange et d'achat sont conduites pour agrandir les unités de gestion.


Moteur d'idée et nouvelles techniques sylvicoles

Par la conception et la diffusion des guides de sylviculture ou ceux pour le choix des essences forestières de reboisement, le CRPF innove par la dimension pragmatique de ces documents. L’intégration des « risques climatiques » est une préoccupation qui donne une nouvelle orientation non seulement dans la caractérisation d’une station forestière et son cortège d’arbres associés mais aussi dans les itinéraires sylvicoles des peuplements adultes (cf. colloque en Meuse).

L’existence d’un référentiel technique sur l’ensemble du territoire régional permet d’illustrer différents itinéraires sylvicoles, des modalités de plantations et d’entretien à coût maitrisé, d’approcher la notion de biodiversité forestière grâce à l’IBP ou de se préparer aux évolutions climatiques par la recherche d’essences « mieux adaptées » à nos contextes forestiers variés. Ces outils sont réalisés en partenariat avec de nombreuses équipes comme celles de l’IDF, de l’INRA, d’AgroParisTec, de l’ONF… La participation au développement de méthodes nouvelles pour l’estimation de la ressource forestière régionale par le biais des images satellitaires place le CRPF comme un partenaire des organismes de la recherche scientifique.